Le PDG de l’Ultimate Fighting Championship (UFC), Dana White, utilise son univers des sports de combat pour présenter des visions politiques de droite aux votants de son audience, qui est principalement composée de jeunes hommes. L’alliance entre le monde de White et le mouvement conservateur a déjà été abordée. White est un fervent partisan de Donald Trump, et il a même pris la parole lors de la Convention nationale républicaine de 2020. Bien que White ait récemment tenté de minimiser ses liens avec l’extrême droite, il ne cache pas ses convictions politiques, comme en témoigne cette vidéo d’un événement de l’UFC.

Il est indéniable que White fait partie des forces les plus influentes dans les médias conservateurs (si vous pensez que j’exagère, considérez que l’UFC est la plateforme qui a contribué à la popularité immense du podcasteur Joe Rogan). Compte tenu de cette influence, il est essentiel que tout le monde, notamment les électeurs américains, puisse la voir à l’œuvre et réfléchir à ce que cela dit sur la direction que semblent prendre la politique américaine.

Le groupe de surveillance des médias Media Matters for America a récemment publié une vidéo explicative sur le tournoi “Power Slap” de White, une compétition dans laquelle les adversaires se giflent jusqu’à ce que l’un d’entre eux abandonne. White diffuse cette compétition sur Rumble, une plateforme vidéo soutenue et popularisée par des conservateurs d’extrême droite.

Les vidéos de “Power Slap” ont fait le buzz sur les plateformes de médias sociaux populaires auprès des jeunes. Pour atteindre ce public, Rumble a pris la décision stratégique de conclure un accord avec “Power Slap”, selon Justin Horowitz, chercheur chez Media Matters. “Rumble sait que les jeunes et la génération Z sont de grands fans de l’UFC et des sports de combat”, explique-t-il. “‘Power Slap’ leur offre un moyen facile d’attirer ces téléspectateurs dans le marécage de l’extrême droite”. L’idée semble être d’utiliser des contenus relativement apolitiques comme “Power Slap” ou le skateboard pour attirer les jeunes sur Rumble, où ils seraient exposés à des personnalités telles que Glenn Greenwald et Donald Trump Jr., ainsi qu’à des nationalistes blancs et des adeptes de la conspiration QAnon.

À une époque où l’on discute d’une prétendue tendance des jeunes hommes à devenir plus conservateurs (une affirmation discutable, soit dit en passant), on ne peut pas ignorer les forces qui semblent vouloir les orienter dans cette direction. L’empire sportif de White figure certainement en tête de cette liste.

Section FAQ basée sur les principaux sujets et informations présentées dans l’article :

Q: Qui est Dana White ?
R: Dana White est le PDG de l’Ultimate Fighting Championship (UFC) et est connu pour utiliser son univers des sports de combat pour présenter des visions politiques de droite.

Q: Quelle est l’influence de Dana White dans les médias conservateurs ?
R: Dana White est considéré comme l’une des forces les plus influentes dans les médias conservateurs, notamment en raison de l’UFC, qui a contribué à la popularité du podcasteur Joe Rogan.

Q: Quel est le lien entre Dana White et le mouvement conservateur ?
R: Dana White est un fervent partisan de Donald Trump et a même pris la parole lors de la Convention nationale républicaine de 2020.

Q: Qu’est-ce que le tournoi “Power Slap” de White ?
R: Le tournoi “Power Slap” est une compétition diffusée par Dana White, dans laquelle les adversaires se giflent jusqu’à ce que l’un d’entre eux abandonne.

Q: Sur quelle plateforme est diffusé le tournoi “Power Slap” ?
R: Le tournoi “Power Slap” est diffusé sur Rumble, une plateforme vidéo soutenue et popularisée par des conservateurs d’extrême droite.

Termes clés et jargon :

– UFC : Ultimate Fighting Championship, une organisation de sports de combat.
– Conservateurs d’extrême droite : Référence aux personnes qui ont des convictions politiques de droite et qui peuvent être associées à l’extrême droite.

Liens connexes suggérés :

Site Web de l’Ultimate Fighting Championship
Site Web de Rumble